American Gods : la série immanquable du printemps sur STARZ

, Le

L’an dernier c’était AMC qui frappait très fort avec le portage en série de PREACHER, comics culte de Garth Ennis et Steve Dillon. Cette année c’est une autre œuvre de la culture populaire qui vient grossir les rangs des adaptations sérielles, American Gods, de Neil Gaiman. Immanquable ? Absolument.

Si American Gods attire particulièrement c’est déjà par la qualité phénoménale de son roman original écrit par un des auteurs les plus brillants du XXè siècle, Neil Gaiman, à qui l’on doit également Sandman, culte histoire au format comic-book qui croise les univers Vertigo et DC (où le personnage du Marchand de Sable va à la rencontre de John Constantine et de la Ligue de Justice, dans sa quête) écrite à la manière d’une saga romanesque… ce qui en fait un poids lourd du genre dans la narration.

Image associée

American Gods est inspiré d’un roman à succès, traduit dans plus de trente langues à travers le monde. Gaiman surveille de près l’adaptation sérielle (comme Garth Ennis avec PREACHER) dirigée par Bryan Fuller, le créateur de la série Hannibal. Vu le ton à la fois macabre et décalé de cette œuvre, on peut s’attendre à de belles surprises pour cette nouvelle série fantastique.

American Gods raconte un conflit opposant des entités divines, divisées entre les Anciens et Nouveaux dieux, défendant chacun leurs propres conceptions du monde et de son bon déroulé. Les Nouveaux représentent notre société de consommation faite de luxe, de technologie et d’excès, opposés en tous points aux Anciens, grandement inspirés des grands mythes mondiaux.

Résultat de recherche d'images pour "American Gods starz"

A peine sorti de prison, Ombre rencontre Voyageur, un personnage intrigant. Dieu antique, comme le suggèrent les indices énigmatiques qu’il sème à longueur de temps, fou furieux ou bien simple arnaqueur? En quoi consiste le travail qu’il propose à Ombre? En acceptant d’entrer à son service, ce dernier plonge au coeur d’un conflit qui le dépasse, opposant héros mythologiques de l’Ancien Monde et nouvelles idoles profanes de l’Amérique. Mais comment savoir qui tire véritablement les ficelles: ces entités légendaires saxonnes issues de l’aube des temps ou les puissances du consumérisme et de la technologie? A moins que ce ne soit le mystérieux M Monde.

Shadow Moon (Ricky Whittle de The 100) interprète ici un ex-taulard, sorti de prison et endeuillé par la mort de sa femme et de son meilleur ami. Engagé comme garde du corps pour un dénommé Mr. Wednesday (Ian Mcshane vu dans John Wick, Deux Flics À Miami) qui se révèle être l’un des Anciens, bien décidé à rétablir son autorité d’antan… Au casting, Emily Browning (Legend, Suckerpunch), Gillian Anderson (X-Files, The Fall, Hannibal), Pablo Schreiber (13 Hours) feront partie de cette série pleine d’action et d’hémoglobine haut-de-gamme.

Début de diffusion le 30 avril sur STARZ et sur le service de streaming Amazon Prime Video.