Captain Harlock (Albator) : les 12 premières minutes du film dévoilées

, Le

Il en a connu des adaptations depuis 1969 notre corsaire de l’espace imaginé par le génial Leiji Matsumoto et il nous revient en 2013 dans un long métrage pétillant de jeunesse.

L’oeuvre originale du mangaka japonais Leiji Matsumoto (bien celui avec qui ont travaillé les Daft Punk pour Interstella 5555) mettant en scène le capitaine Harlock (Albator en français) à travers divers batailles pour la liberté a connu moultes péripéties depuis sa création.

Allant du support papier à l’adaptation animée puis s’engouffrant dans les préquels et les suites dont l’impensable mais dantesque L’anneau des Ninbelungen tirant son inspiration du célèbre opéra de Wagner, jusqu’aux adaptations plus récentes sur la jeunesse du capitaine corsaire avec Cosmo Warrior Zero ou un spin-off barré à l’ambiance western de Gun Frontier… Albator nous revient cette année sur grands écrans dans un long métrage d’animation entièrement mis en scène par la technologie CGI et réalisé par Shinji Aramaki à qui l’ont doit les Appleseed et Appleseed 2 mais également Starship Troopers : Invasion.

Le métrage se montre à travers cette introduction tirée directement du film. 12 minutes qui passent bien trop vite, 12 minutes qui nous ramènent à de tendres temps à voguer à travers un océan d’étoiles sous le pavillon noir : La bannière de la liberté.

Ce film est prévu pour sortir le 7 septembre 2013 au Japon, aucune date pour une sortie française n’a été dévoilée pour le moment.

 Le Capitaine Harlock était jadis un officier de l’armée. A bord de son vaisseau l’Arcadia, il a provoqué le soulèvement des forces alliées avant de disparaître du système solaire. Devenu une véritable légende après un siècle d’errance, son but reste mystérieux et lorsque son vaisseau réapparait tel un vaisseau fantôme, de nombreuses questions resurgissent.

Pourquoi Harlock est-il devenu un pirate ? Pourquoi l’homme à la profonde cicatrice s’est-il révolté contre le gouvernement ? Que va-t-il faire à présent ?