Chronique Flash : Kickboxer Vengeance

, Le

Et c’est reparti, comme à chaque remake, les commentaires de types aigris à coup de « ils ont ruiné mon enfance », qui voudraient nous faire croire que Kickboxer est un film parfait et Van Damme le seul acteur qui sache jouer. Comme d’habitude, je leur répondrai que, bien entendu, ce remake n’était pas nécessaire, mais que, pourtant, rien ne nous empêche de l’apprécier. Très fidèle au film original, ce Kickboxer: Vengeance n’en modifie que quelques éléments, tout en en reprenant ses scènes et ses plans cultes, et même la plupart de ses mouvements d’art martiaux, tant dans les combats que dans les phases d’entraînements (le pilier, le palmier, les noix de coco, le verre pilé, les fans comprendront). Ici Kurt Sloane, interprété par le cascadeur Alain Moussi (doublure de Jai Courney dans Suicide Squad et de Travis Fimmel dans Warcraft), cherche à tuer Tong Po (Dave Bautista), qui a massacré son frère Eric sur le ring. Après une tentative d’assassinat échouée, il décide de se faire entraîner par celui qui a entraîné son frère, Maître Durand, interprété par Jean-Claude Van Damme. On ne va pas se le cacher, Alain Moussi n’a pas le charisme légendaire de Van Damme, pourtant, alors qu’on en attendait pas grand chose, il surprend agréablement, avec ses airs de Jensen Ackles (Supernatural) et son côté jeune premier pourtant prêt à en découdre, exactement comme Van Damme en son temps, et c’est un plaisir de le voir refaire le fameux coup de pied retourné. Bautista est quant à lui tout simplement impressionnant, effrayant et massif, vraiment parfait dans son rôle de fou furieux introverti. Enfin Van Damme fait son grand retour avec son meilleur rôle depuis Expendables 2, et nous permet d’apprécier à nouveau ses capacités physiques lors d’un combat contre Kurt (à noter qu’il tient aussi le 1er rôle dans une nouvelle série d’Amazon, excellente et décalée, Jean-Claude Van Johnson, à mi-chemin entre Platane d’Eric Judor et espionnage). L’image est soignée, et pour avoir revu le film original il y a peu (disponible sur Netflix depuis ce mois-ci), on vous assure qu’il commence à accuser un peu du poids des années visuellement. Quelques reproches d’ordre scénaristique sont à faire, notamment la façon dont est traité le rôle féminin, et l’agression (viol dans le film original) [SPOILER] abordée mais détournée et aseptisée brutalement, et le côté mou du genou de Van Damme lors du combat final, qui se contente d’encourager timidement son poulain lorsque celui-ci se retrouve à terre. [FIN DU SPOILER] Si vous aimiez le film original et si vous aimez les films d’arts martiaux, vous apprécierez probablement Kickboxer: Vengeance, qui se contente avant-tout de remettre le film original au goût du jour et d’offrir un joli (et important) rôle à Van Damme, avec d’avantage de combats (notamment des combats à l’épée), mais sans pour autant le dépasser dans nos cœurs pour des raisons diverses, variées et personnelles (la nostalgie, la bonne tête du jeune Van Damme, etc). Une suite est déjà en post-production, Kickboxer: Retaliation, toujours avec JCVD et Alain Moussi, mais aussi Christophe Lambert et Hafþór Júlíus Björnsson (« La Montagne » de Games of Thrones) dans le rôle du grand méchant. PS : on ignore encore si les films sortiront en salles ou directement en DTV.

Sylvain L.

Note du rédacteur : etoile3

Tags: , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *