Man of Steel 2 : la stratégie Warner

, Le

Ce n’est un secret pour personne, le prochain volet des aventures cinématographiques de Superman sous la coupe de Zack Snyder est le film de super-héros le plus attendu aux côtés d’Avengers: Age of Ultron de Joss Whedon. Si la production Warner vient de prendre un sacré report de quasiment un an laissant le champ libre à Marvel pour 2015 mais également à Disney/Lucasfilm, il est certain que 2016 appartiendra aux icônes déifiées de DC Comics.

Avec Man of Steel sorti en 2013, la Warner a annoncé avec de grosses bottes son intention de créer son propre univers étendu à l’image de la concurrence Marvel dont l’univers cinématographique s’étend depuis le premier Iron Man sorti en 2008 et y ajoutant deux nouvelles pièces en cette année avec Captain America: The Winter Soldier et Guardians of the Galaxy.

Afin de rivaliser efficacement avec la machine Marvel Studios (dont Disney sont détenteurs de droits), Warner semble, selon les dernières rumeurs, prendre une tournure différente mais néanmoins ambitieuse pour la construction de l’univers ciné étendu DC Comics. En effet si chez Marvel on introduit, avec une main plus ou moins hasardeuse, le début d’intrigue du prochain volet de l’univers étendu via des scènes post-générique, chez Warner on décide d’y aller au culot en proposant des cliffhangers en fin de film.

A la manière d’une série TV ou de comic-books ces cliffhangers devraient créer une cohérence entre chaque film composant cet univers étendu, à la manière de chaque volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson.

Mieux encore, chez Warner on voit les choses en grand mais aussi de manière intelligente. Si Batman, Superman, Wonder Woman, The Flash (bien que souvent confondu avec Flash Gordon sans toujours savoir pourquoi…) et Green Arrow (avec le succès grandissant de la série TV lui étant consacrée) sont les personnages les plus identifiables du grand public aujourd’hui, il n’en n’est pas de même pour tous ces héros formant la célèbre Ligue des Justiciers.

Ainsi plutôt que de partir dans la réalisation de films concernant des icônes moins connues du public (pensons au Limier Martien, Hawkman, Aquaman…) qui sous le format long-métrage représenteraient un risque sur le plan financier en plus d’un risque de réitérer le flop doublé du fiasco de la première adaptation de Green Lantern, la firme pourrait produire des court-métrages afin d’introduire ces personnages dont la reconnaissance auprès du grand public reste floue. Leçon retenue des tentatives précédentes soldées par l’échec avec Jonah Hex, Green Lantern, Steel ou Catwoman où les problèmes de réalisation côtoyaient une mauvaise écriture pour un résultat bâclé et sans amour.

Ces fameux court-métrages seraient diffusés à la fin de chaque film de l’univers DC/Warner.

De plus, il vient d’être confirmé par ComicBookMovie que l’adaptation de la Justice League serait le film à venir directement après Man of Steel 2 selon les plans de la Warner.

Dans l’article précédent nous évoquions diverses raisons du report de Man of Steel 2 entre une hypothétique blessure de Ben Affleck (qui tient le rôle de Bruce Wayne dans cette suite), un délai supplémentaire accordé à l’équipe d’auteurs pour finaliser et mettre en forme le script mais aussi pour une raison de budget concernant l’éventuelle…. apparition de l’île de Themyscira, soit l’île des Amazones qui demanderait une quantité d’effets spéciaux et de traitement de post-production colossale.

On sait Zack Snyder capable de reproduire l’île de la belle Diana, son travail sur 300 et 300: Rise of an Empire en est l’exemple criant, reste à savoir si le budget alloué pour ce nouveau film serait capable de tenir à la fois les reproductions de Gotham (dont la ville de Détroit serait la base réelle), Metropolis, des échanges musclés entre Batman et Superman (qu’on aime déjà imaginer filmés et chorégraphiés à la manière de l’affrontement final opposant Ozymandias à Rorschach et le Hibou dans Watchmen) et de l’apparition de l’île paradisiaque qui demanderait, par souci de crédibilité, un mélange minutieux de décors naturels et d’ajouts numériques en nombres.

Toujours dans la thématique de l’Amazone dont la belle princesse sera interprétée par la non-moins ravissante Gal Gadot dont l’un des derniers photoshoots en date montre qu’elle entre peu à peu dans la peau de Diana.

On sait dores et déjà que le célèbre acteur Joaquin Phoenix (Walk the Way, Gladiator, The Immigrant…) a été approché par l’équipe de réalisation pour un rôle clé dans ce nouveau film, un rôle clé qui pourrait être l’antagoniste principal de cette suite : Lex Luthor. En attendant plus d’informations et même d’une officialisation de la chose, les sources sûres qui gravitent autour de ce nouveau film ambitieux parlent de la présence d’un second badguy issu, lui aussi, de la mythologie de Superman. Rappelant par le biais que même si Batman aura une importance dans le métrage, celui-ci restera avant tout centré sur Superman et sa propre mythologie.

De quoi rassurer les plus sceptiques qui commençaient à voir ce Man of Steel 2 comme un « DC Comics Heroes All-Stars ».

Malheureusement toujours aucune fuite concernant le costume que Ben Affleck devrait porter en tant que chevalier noir en dehors des éléments déjà évoqués dans de précédents articles. La compagne de l’acteur, Jennifer Garner, enfonce tout de même le clou en affirmant que le costume est « cool » et une réinvention totale.

En revanche ce que l’on sait c’est qu’Henry Cavill (Clark Kent/Superman) arborera, en plus d’un nouveau costume, une nouvelle coupe de cheveux inspirée par celle portée par le kryptonien dans le chef d’œuvre de Mark Waid : Kingdom Come. On peut s’imaginer que le nouveau costume sera également dans les tons de celui que porte Superman dans ce majeur et sublime comic-book.

Dernière chose, l’équipe du film recrute !

L’équipe de Zack Snyder est actuellement à la recherche de :

maquilleur professionnel, styliste coiffeur, opérateur caméra, ingénieur lumières, membre de la sécurité, ou habilleur.

Si vous êtes qualifiés dans les différents domaines demandés, contactez-les à crowncity.prod@husmail.com ou crowncity.prod@gmail.com.

Doucement mais sûrement, l’univers étendu DC Comics au cinéma prend forme et se construit de manière ambitieuse mais également intelligente afin de mieux servir ses histoires et de parler autant aux aficionados de ces icônes de la BD américaine comme aux néophytes. De quoi avoir de solides armes pour partir en guerre contre Marvel mais également tenir tête aux nouveaux univers étendus de Sony avec son Spidey-Universe et de la Fox avec son X-Men Universe.

Man of Steel 2 de Zack Snyder c’est donc pour Mai 2016 dans les salles obscures, de quoi entrer frontalement en collision avec le X-Men: Apocalypse de Bryan Singer (retrouvailles conflictuelles entre un réalisateur et un héros auprès duquel il s’est essayé il y’a déjà quelques années).