Star Wars Celebration Anaheim 2015 : le point sur l’univers étendu officiel

, Le

La Star Wars Celebration Anaheim 2015 fait sensation depuis deux jours, entre la conférence sur Le Réveil de la Force, la diffusion du second teaser du film, la découverte de Battlefront III, des nouveaux posters promotionnels pour Star Wars Rebels ou encore une conférence dédiée à The Clone Wars… Hier soir se tenait un panel spécial, celui du nouvel Univers Etendu de Star Wars, canonique et officiel. On vous explique tout sur ce qui vous attend pour prolonger l’expérience Star Wars sur une storyline approuvée et officielle.

Pourquoi un Story Group ?

Tout d’abord, Pablo Hidalgo explique que Kathleen Kennedy est à l’origine du Story Group. Il existait auparavant 2 équipes : Une s’occupant de tout ce qui touchait à l’audiovisuel (cinéma/série TV) et une créant les histoires sur papier (comics/romans). C’est pour cela que beaucoup d’incohérences se sont installées avec l’arrivée de la série TV The Clone Wars. Du coup, elle a décidé de tout remettre à plat et de créer un seul Story Group créant un seul univers cohérent. De là est né l’univers Legends. De plus, avec les nouveaux films, cela devenait impossible d’établir une seule chronologie cohérente et pour les nouveaux fans, cela devenait incompréhensible.

Dans la foulée, Sadie Smith annonce que le guide Ultimate Star Wars sortira en mai et sera la référence de l’univers officiel jusqu’ici.

On rentre ensuite dans le vif du sujet. Première annonce (pas très importante je vous l’accorde) : Les Hutt ne sont plus hermaphrodites. Jabba est un garçon je vous rassure. Comme autre exemple, Hidalgo prend la taille de l’Etoile Noire. Désormais, puisque tout est remis à zéro, sa taille officielle sera établie et ne bougera plus.

Marvel

Au tour de C.B Cebulski de s’exprimer. Marvel discute beaucoup avec le Story Group. Kanan est un parfait exemple de la nouvelle continuité. La série Rebels et les comics Kanan sont en parfait accord, de même pour le roman A New Dawn. La cohérence parfaite entre la série TV, le comic et le roman montre que ça peut fonctionner entre ces médias si tout le monde participe – contrairement à avant.

Journey to Star Wars

Concernant les annonces pour Journey to Star Wars. C’est un gros projet entre beaucoup d’éditeurs (DK, Marvel, etc.). Les indices vont arriver au compte goutte, ce sera aux fans de se débrouiller pour les relever. Shapiro ajoute que ce projet sera merveilleux et Heddle insiste : « La collaboration est plus simple, le Story Group est sérieux, c’est beaucoup plus simple qu’avant« .

Quelques questions

Maintenant qu’il y a un Story Group, quel est le plan pour mettre au clair les problèmes concernant les novélisations de la trilogie originale ?

Il y a beaucoup de nouvelles histoires à raconter. Plusieurs nouvelles arrivent et celles-ci redéfiniront la trilogie originale sous un nouvel angle. Heddle travaille avec un créateur coréen, qui raconte la trilogie originale d’une nouvelle manière (webcomics). L’enfance de Luke est racontée, la lutte d’Owen, tout comme des scènes coupées seront aussi présentes. 

Les extensions de The Old Republic sont-elles canoniques ?

– Non, Bioware a crée son propre univers fantastique, et on ne changera rien à cela.

Est-il possible que des histoires non terminées dans l’UEL voient le jour dans le canon ? 

– Tout est possible. Pour l’instant la priorité est le canon, mais qui sait ce qui viendra plus tard ?

Est-ce que la période de l’Ancienne République sera-t-elle racontée ?

– C’est définitivement dans nos projets.

Est-ce qu’une liste de tout ce qui est canon sera publiée ?

– Le guide de DK va sortir très prochainement ! Et tout ce qui va sortir dans les mois à venir (les guides et autres) sera canon et donnera une idée de ce qui est officiel. Marvel va travailler sur une timeline de ses oeuvres.

Est-ce que des personnages importants de l’Univers Étendu Legends vont être réintroduits dans le canon ?

Oui.

Avez-vous prévu de gros changements dans notre galaxie préférée ?

– Les films n’ont pas les droits sur tout, même sur les grosses histoires. Parfois, certaines histoires sont beaucoup mieux racontées dans des romans. On est totalement contre l’idée que les nouvelles comblent les vides.

Quelle est votre ligne de défense concernant les erreurs de la nouvelle continuité ?

– C’est du cas par cas. Si erreur il y a, alors ce sera corrigé sans hésitations.

Est-ce que d’autres séries de nouvelles sont programmées, avec divers auteurs ? 

– Rien n’est prévu. Mais je pense que c’est quelque chose qui se fera.

Et voilà pour ce panel, ce fut quand même très intéressant et très rassurant pour l’avenir. Pour finir, Hidalgo a indiqué que de nouveaux membres avaient rejoint le Story Group, et que pour y rentrer, aucun chemin n’était « pré-établi ».