Assassin’s Creed : le film se révèle avec son intrigue

, Le

Depuis de longs mois en chantier, l’adaptation de la franchise Assassin’s Creed en long-métrage pour la 20th Century Fox, connu sous le nom de code Piece of Eden, s’est faite très discrète depuis son annonce. Aujourd’hui Michael Fassbender acteur et producteur pour le film nous offre des détails fortement intéressants sur ce prochain métrage de science-fiction.

Selon les dernières rumeurs de FilmDivider, à prendre avec des pincettes : Michael Fassbender jouera bien deux rôles différents et le film se déroulera à la fois dans le passé et le présent, chose logique quand on connaît l’univers d’Assassin’s Creed. Dans les scènes de l’action contemporaine Fassbender dépeint un personnage du nom de Michael Lynch, un condamné à mort qui devient involontairement un pion dans la guerre entre les Assassins et les Templiers. Michael sera soumis à des tests menés par Joseph, un scientifique peu recommandable, cependant, Michael reçoit l’aide d’une femme assassin nommée Lara.

Concernant l’ histoire de la mémoire génétique, on croit que l’actrice qui campera Lara jouera également l’une des ancêtres de ce personnage dans les séquences de l’Inquisition Espagnole dans le passé. Michael Fassbender y incarnera Aguilar de Agarorobo, un Assassin pendant l’Inquisition Espagnole. Il y aura des éléments extraits du jeu vidéo Assassin’s Creed II dans l’histoire, dans lequel le père du protagoniste Ezio Auditore était un assassin important. Dans le film, Aguilar de Agarorobo est un chef de criminels.

Tomas de Torquemada, qui a également figuré dans le jeu, sera le principal antagoniste de l’histoire dans la mémoire génétique. Alan Rikkan, PDG d’Abstergo Industries, la société-écran des Templiers, sera l’ennemi dans la chronologie actuelle.

Fassbender fait savoir, entre autres, que l’équipe du film travaille toujours sur le script, toujours écrit par Bill Collage et Adam Cooper (Exodus: Gods and Kings de Ridley Scott), et en dit plus sur le projet :

« Vous savez, nous tenons absolument à respecter le jeu. Il y a tant de trucs sympa dans ce jeu, si bien que nous avons l’embarras du choix concernant ce que nous pouvons utiliser et ce que nous ne pouvons pas, mais nous voulons aussi y apporter de nouveaux éléments et peut-être aussi notre propre version de certaines choses qui existent déjà dans le jeu. Mais c’est sûr que nous allons faire un film d’adaptation, nous l’abordons comme un film à part entière, et non comme une adaptation de jeu vidéo. Mais j’adore l’univers. Je ne joue pas beaucoup aux jeux vidéos, mais quand je m’entretiens avec les gars de chez Ubisoft et qu’ils se mettent à m’expliquer tout ce monde et l’idée de mémoire ADN – vous savez, je pense que c’est une théorie scientifique faisable. Je pensais : ‘C’est si riche’ et je pensais à la possibilité de vivre ça comme une expérience cinématique. Alors, je suis enthousiasmé et nous travaillons dur sur le projet pour nous assurer que ce soit le plus excitant et le plus original possible. »

L’acteur se confie également sur Justin Kurzel, le réalisateur du projet, possédant à son actif l’excellent et glaçant Les Crimes de Snowtown, qui a rejoint l’équipe depuis avril dernier :

« Je pense que s’il y a une chose pour laquelle Justin est fait, c’est bien la réalisation. Je le sais pour avoir travaillé avec lui sur Macbeth. Il est fantastique, en matière de vision. Adam, le directeur de la photographie avec lequel il travaille est incroyable. »

Si l’on se fie aux critiques qui ont vu et noté le film Macbeth présenté au Festival de Cannes  2015, le nouveau long-métrage de Kurzel avec Fassbender et Cotillard est un film viscéral, sanglant et torturé. Une adaptation de qualité dont le cachet à l’image révèle une authenticité brute et tragique. De bonne augure donc.

Ubisoft vient de révéler le premier poster teaser officiel du film.

Assassin’s Creed le film, sortira dans les salles obscures le 21 décembre 2016.