Wonder Woman : bande-annonce ORIGINE

, Le

Attendue pour le 5 juin prochain dans nos salles obscures et après avoir volé l’écran dans le dernier acte de Batman v Superman l’an dernier, Wonder Woman débarque aujourd’hui avec sa troisième bande-annonce.

Le long-métrage réalisé par Patty Jenkins nous offre quelques séquences inédites nous permettant d’apprécier la chronologie du film qui se déroulera, vraisemblablement, sur trois périodes bien distinctes : l’enfance de Diana, son apprentissage d’Amazone et enfin l’ère contemporaine. Ce nouveau trailer joue suffisamment bien la carte esthétique pour ne pas avoir à dévoiler davantage son intrigue et ne gâche nullement le suspense sur ce qui nous attend durant ces deux prochaines heures en compagnie de Gal Gadot et Chris Pine. Plutôt une bonne chose quand on se souvient encore de l’arrivée de Doomsday comme un cheveu sur la soupe dans le trailer final de Batman v Superman.

Stylée et graphique, la photographie de Patty Jenkins s’inspire autant du cinéma de Zack Snyder (300, Suckerpunch) que celui de Richard Donner (Superman de 1978) et Mel Gibson (Braveheart) avec une pointe d’élégance à la fois féminine et très anglaise qui souffle de sa fraîcheur et sa sensualité avec force parmi toute la testostérone du blockbuster.

Les premiers retours des screenplays, très positifs, annoncent un genre très nouveau dans le DCEU avec une dimension d’espoir jusque là encore peu assumée, même si Man of Steel en était à ses balbutiements. Wonder Woman se voudrait comme un équilibre bien fondé entre le retour aux sources et la couleur du premier Superman de Richard Donner et une mise en scène plus moderne et percutante. Parfait, c’est ce qu’on attend de ce tout premier film de super-héroïne, dores et déjà Femme de l’Année.