Nintendo Switch et The Legend of Zelda: Breath of the Wild, tout ce qu’il faut savoir

, Le

Beaucoup d’infos ont déferlé depuis ce matin 5 heures, heure française de la présentation en direct de la nouvelle console nomade de Nintendo, la Switch, qui succède donc à la Wii U, et vient, avec un peu de retard, se remettre à niveau face à des PS4 et Xbox One qui se portent mieux que jamais.

La Switch c’est quoi ? En gros, une console de puissance à peu près équivalente à celle d’une PS4/Xbox One, modèle entrée de gamme, qui fonctionne non plus sur disque mais sur mini cartouche, un format que les amateurs de Nintendo connaissent bien et qui fait un grand retour apprécié, et surtout une console nomade, c’est à dire qui fonctionne sur votre téléviseur HD dans le salon, et qui peut se déclipser de son socle pour être emportée partout avec vous, avec cependant une autonomie relativement faible : de 2h30 à 6h selon les jeux et votre utilisation.

La machine sortira le 3 mars prochain en France, au prix de 329,99€, dans deux bundles différents : un avec des Joy-Con gris et un autre avec un bleu et un rouge. Les Joy-Con, pour ceux qui débarquent, sont deux sortes de Wiimotes, que l’on clipse de chaque côté de la manette, ou bien de chaque côté de l’écran lorsqu’en déplacement. On peut également les utiliser comme deux pads à l’ancienne en les tenant à l’horizontale. Elle embarque un petit disque dur de 32 Go extensible avec une carte micro-SD (à titre d’exemple, le nouveau Zelda pèse 13,4 Go). Oh, et bonne nouvelle : la console ne sera pas zonée (vous pourrez jouer avec des jeux américains ou japonais).

switch-configuation

Un joli bonus de précommande vous est offert sur Cdiscount : un cadre Zelda en 3D, que vous pouvez découvrir ci-dessous :

Enfin, Nintendo proposera un live payant à la manière de ce que fait la concurrence, avec un jeux gratuit par mois. Un service de chat sera disponible via une application mobile pour les abonnés.

Passons maintenant à la partie la plus intéressante, les premiers jeux dévoilés :

The Legend of Zelda: Breath of the Wild

LA bête, le system seller ! On commence avec une nouvelle bande-annonce à couper le souffle, qui nous permet d’écouter les voix (qui seront en français dans le jeu final), pour la première fois dans un Zelda ! Si après ça vous n’avez pas envie d’y jouer irrésistiblement c’est à y rien comprendre. Le jeu tournera en 900p sur téléviseur et en 720p sur l’écran portatif.

Le jeu sera donc disponible dès le 3 mars en même temps que la console, dans deux éditions différentes en Europe : simple à 69,99€ et limitée à 99,99€ (89,99 chez Cdiscount), contenant le jeu, un socle avec l’épée de Link et le CD de la bande originale complète avec 24 morceaux. Une autre version collector dite Master Edition est disponible sur le marché US, mais semble déjà épuisée. Pour les collectionneurs, rendez-vous sur editioncollector.com pour voir plus en détail les différentes éditions disponibles.

édition-limitée-fr-zelda-breath-of-the-wild-928x600

De nouveaux amiibos seront également disponibles, 5 pour être exact, dès le lancement de la console :

amiibos zelda

Super Mario Odyssey

C’est LE nouveau vrai jeu Mario, qui s’inscrit dans un monde ouvert dans la lignée de Super Mario 64, qui semble notamment nous emmener dans les rues de New-York ! La rumeur veut qu’il y ai une future compatibilité réalité virtuelle également !

Mario s’embarque dans un nouveau périple de style bac à sable en dehors du Royaume Champignon dans Super Mario Odyssey qui sortira sur Nintendo Switch fin 2017.

Mario Kart 8 Deluxe

C’est le portage de la version Wii U avec tous les DLC, plus de nouveaux circuits, personnages issus des licences Zelda et Splatoon, un nouveau mode bataille de ballons, des objets inédits, etc. Le jeu étant déjà parfait sur Wii U, j’accueille personnellement ce portage comme une bonne chose. Le seul jeu dont je garde d’excellents souvenirs en multi local depuis bien des années. Indispensable.

Xenoblade Chronicles 2

On va être francs : on s’attendait à un portage HD de Xenoblade Chronicles X, sorti l’an dernier sur Wii U. Au lieu de cela, l’équipe talentueuse de Monolith nous a préparé une suite directe à Xenoblade Chronicles premier du nom, qui a fait vendre pas mal de Wii à lui tout seul. Une excellente nouvelle, néanmoins entachée par un défaut de taille : honnêtement, c’est quoi ce chara-design de merde ? Le 1er proposait des personnages vraiment charismatiques, et l’épisode X permettait de créer son propre avatar… mais ici, on voit un personnage principal qui ne ressemble à rien et un ensemble qui semble se diriger d’avantage vers le cell-shading et le côté enfantin. Dur après FFXV, et même le futur Dragon Quest XI semble plus réaliste. Bref, nous verrons bien. Je reste toujours demandeur de Chronicles X sur la Switch.

Arms

Une nouvelle licence exclusive qui semble héritière de Wii Sports Boxe et Splatoon, mélangeant boxe et shoot et permettant de s’affronter entre amis ou en ligne.

Voilà pour le gros des jeux, et il est vrai que, hormis le nouveau Zelda, c’est assez maigre… on en attendait clairement plus. Citons quand même Dragon Quest X et XI, Dragon Quest Heroes 1 & 2, The Elders Scrolls V: Skyrim Special Edition, Splatoon 2, Dragon Ball Xenoverse 2, un musou Fire Emblem, Sonic Mania et Ultra Street Fighter 2: The Final Challengers. Notons également un nouveau RPG exclusif par l’équipe des Bravely Default (3DS)… mais en 2D old school ; dommage, c’était l’occasion de frapper fort. Julien Chièze, le rédac’ chef de Gameblog, assure que beaucoup d’autres jeux seront annoncés prochainement, on le souhaite.

15965987_240715063021130_6718886148781255597_n

Rapide tour d’horizon des différents jeux annoncés en vidéo :

On termine avec une galerie des premières jaquettes de jeux Switch  :

Conclusion : on l’attendait vraiment énormément, et je pense qu’une bonne partie d’entre-nous ressort un peu déçu de cette présentation. Déjà, le prix peut sembler excessif pour un hardware qui a 3 ans de retard (les PS4 et Xbox One de base coutent 50€ de moins avec un jeu), et le line-up de lancement est loin de faire rêver (rajoutez le prix des accessoires, des protections écrans, l’abonnement live à payer en double pour ceux qui ont déjà une machine, les amiibos qui viennent s’ajouter…). On espère vraiment  que le prix du live sera inférieur à la concurrence, pour se démarquer. On a un peu que le mot Zelda à la bouche. Vous me direz, c’est déjà pas mal, et certainement que beaucoup achèteront la console rien que pour ce jeu, et ils auront bien raison, mais c’est quand même dommage d’acheter une console pour un seul jeu (à ce stade, je précise). Xenoblade Chronicles 2 aurait pu également être un system seller à lui tout seul, mais en l’état, je trouve que son chara-design ruine tout et le relègue au rang de « futur RPG sympa » au lieu de monument du genre. D’ailleurs il n’y a quasiment que ça au lancement, des « petits jeux sympas ». On aurait également aimer en voir plus de la part d’Ubisoft, mais mon petit doigt me dit qu’ils vont nous surprendre dans les jours qui viennent. Après c’est toujours appréciable de voir débarquer Skyrim ou Dragon Ball Xenoverse 2 sur une machine Nintendo, c’est clair. Dragon Quest XI sera également un must-have, c’est certain. Aurait pu faire mieux, on attend d’en voir/savoir encore plus (tout en bavant sur Breath of the Wild quand même) ! Nintendo, pour nous reconquérir, c’est maintenant ou jamais.

Mention spéciale au retour de la cartouche, qu’on kiffe comme jamais ! Fini les temps de chargement ultra-longs, peu en ont parlé aujourd’hui, mais ça reste clairement un bon point. 

Tags: , , , , , , , , , , ,

Une réflexion au sujet de « Nintendo Switch et The Legend of Zelda: Breath of the Wild, tout ce qu’il faut savoir »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *