Resident Evil 7 : le retour aux sources

, Le

Resident Evil 6 a reçu un accueil mitigé de la part des joueurs, certains lui ayant reproché son côté blockbuster orienté action. Je fais partie de l’autre catégorie, celle ayant pris un pied monstre à finir le jeu et ayant apprécié la diversité des 3 scénarios proposés (4 avec celui d’Ada). Certes, l’expérience n’est plus la même que celle des débuts (Resident Evil 1, j’avais 11 ans, et rien que la cinématique d’intro me terrifiait), on se sent plus forts et sûrs de nous, suite logique d’une menace devenue mondiale et dont les personnages ont muri et se sont eux-même endurcis au fil des ans. Ceci n’ayant pas empêché le jeu de faire un carton avec 4,13 millions d’exemplaires vendus.

Néanmoins, Capcom a décidé d’écouter les joueurs, du moins les remarques des plus mécontents, et d’opérer un retour aux sources avec le prochain volet de la série, Resident Evil 7. C’est en effet ce que le chef du marketing, Michael Pattison, a confié au site MCV :

« Nous avons évidemment vu la réaction des joueurs et de la presse. II y avait de grands points positifs, mais c’était mitigé, comme on a pu le voir sur les notes des critiques. Nous devons prendre tout cela en considération, nous ne pouvons pas l’ignorer, et nous en tiendrons compte quand nous ferons le prochain jeu Resident Evil.

Avec Resident Evil 6, nous avons probablement mis trop de contenu dans le jeu, il y avaient des commentaires de consommateurs qui se sentaient saturés. Les missions de Leon ont reçu un bon accueil, et parce que nous avons fait Resident Evil Revelations sur 3DS, on nous a réclamé de concentrer notre attention sur le coté survival-horror, plutôt que d’essayer de contenter tout le monde. Vous vous rendrez compte que ce que nous ferons ensuite sera plus orienté pour notre fanbase hardcore.

Beaucoup de choses ont été dites sur la saturation des joueurs pour les jeux de zombies, les survival-horror post-apocalyptiques. Mais c’est toujours d’actualité et ça marche bien. The Last of Us montre une bonne direction de ce que les consommateurs veulent. Tomb Raider également, a été apprécié par notre section R&D (recherche et développement). Je pense que cela prouve qu’il y a toujours un marché fort pour ce genre de contenu. »

Ainsi il ne s’agira probablement pas d’un retour à un manoir ou une maison isolée, mais on imagine plutôt un jeu donnant ses lettres de noblesse au mot « survival », ou à l’instar de The Last Of Us et le reboot de Tomb Raider, une poignée d’hommes doit survivre coûte que coûte, avec les moyens du bord, dans un environnement hostile.

Bande-annonce de Resident Evil 6 :

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *