AFI : le clip de « White Offerings » et l’interview de Davey

, Le

AFI (The Blood Album), 10ème disque du groupe de rock/goth AFI débarque le 20 janvier prochain, et vous pouvez le précommander sur le store européen en 4 exemplaires colorés collector du vinyle, correspondant aux 4 groupes sanguins (déjà tous épuisés sur le store américain). Une 5ème couleur (rouge et noire) est disponible en exclu sur srcvinyl.

Après le streaming du nouveau single « Aurelia », le groupe nous dévoile maintenant le clip du titre « White Offerings », qui nous avait déjà agréablement surpris par son côté Sing The Sorrow.

L’occasion pour leur leader, Davey Havok, de livrer une petite interview à Rolling Stone :

La vidéo est très stylisée. C’était votre idée ou celle du réalisateur ?

C’était le concept du réalisateur. Pour « White Offerings », on voulait une vidéo dans laquelle on jouait, mais on voulait aussi des moments qui touchaient aux thèmes de la chanson, et quelque chose de visuellement marquant. Quand on a vu ce qu’il en avait fait, on a pensé qu’il avait fait un bon boulot en dessinant ces thèmes de connexion, d’imperceptions, d’incompatibilité et d’empathie que tu entends dans les paroles.

J’aime comment tu brises le 4ème mur à la fin.

Merci. C’est quelque chose qu’on a fait pour se connecter avec la vidéo de « Snow Cats », qui sera bientôt terminée. C’est certainement une chanson inconfortable, alors apporter un peu d’inconfort au spectateur est certainement une chose positive, même s’il ne s’agit que de moi vous regardant – ce qui est toujours inconfortable ! [Rires]

Tout comme sur beaucoup de chansons sur AFI (The Blood Album), il y a presque une urgence joyeuse dans la musique de « White Offerings », quelque chose qui était notamment absent de Burials.

Tu n’es pas la 1ère personne à remarquer ça, bien que je ne l’ai pas remarqué moi-même. Je le reconnais, en comparaison, c’est un disque moins monotone que Burials. Pourtant, détaché de cette relation, ça reste un disque très sombre. Mais je suppose, encore une fois, que le chanteur ne pense à personne d’autre qu’à lui-même et à ce qu’il chante. Alors si les mecs jouaient de façon joyeuse, je ne l’avais pas remarqué ! [Rires]

Mais oui, il y a un ton différent sur cet album, musicalement et au niveau des textes, ce qui est je pense le résultat de nous écrivant plus de chansons de cette trempe – principalement parce que c’était notre inclination naturelle à faire quelque chose de différent de l’album précédent.

Toi et Adam avaient formé AFI en 1991. Ça fait quoi d’être dans un groupe qui a atteint le quart de siècle ?

Ouais, on a 25 ans ! J’y ai été confronté l’autre soir, quand un jeune homme est venu me voir et m’a demandé si j’étais Davey Havok. J’ai répondu, « Je crois », et il a dit, « Wow, mec, c’est trop cool que tu fasses toujours ça – beaucoup de groupes ne continueraient pas autant. Ça fait combien de temps que tu le fais ? » Et j’ai dit, « Hé bien, 25 ans. Quel âge as-tu ? » Et il a dit, « 18 ». [Rires]

Ne vous méprenez pas – c’est génial qu’un gosse de 18 ans se soucie de ce que je fais. Mais ce n’est pas génial que j’ai toujours l’impression d’avoir 18 et que je doive être confronté au fait que j’aurais pu engendré biologiquement cette personne à peu près au moment où j’ai fait mon 5ème album ! [Rires]

Encore une fois, c’est vraiment génial que « tu le fasses toujours. »

Oh, ouais. Ça sonne banal, mais je suis tellement reconnaissant de pouvoir continuer à faire ça. J’ai commencé à faire quelque chose par amour quand j’étais un très jeune ado, et me suis engagé à le faire pour le reste de ma vie sans penser au succès commercial, ni aucun espoir d’aucune sorte d’un large public ou d’une grande portée. Et d’être capable de jouer de la musique et de faire ce que j’aime, et que des gens s’en soucient toujours – de sortir mon 10ème album, et d’avoir un gamin rockeur de 18 ans  qui vient me voir et me dit qu’il respecte ce que je fais – c’est génial ! Je n’utilise pas ce mot à la légère, mais c’est vraiment génial à mes yeux.

Tags: , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *