Chronique Flash : Asking Alexandria – From Death To Destiny

, Le

C’est presque un virage à 180° que prend Asking Alexandria avec From Death To Destiny, son troisième opus. Exit dubstep et clean vocals surautotunés, place au hard rock 80’s avec ses grosses guitares et son chant rocailleux à la Motörhead. Cherchant clairement à se démarquer de la scène metalcore à laquelle il est associé, le groupe est revenu à ses premières amours, et est désormais à ranger aux côtés d’Avenged Sevenfold et de Five Finger Death Punch (qui auraient flirté avec Nine Inch Nails). Le premier morceau, « Don’t Pray For Me », donne le ton avec son intro très excitante aux consonances darkcore et ses samples de cris et de voix sur fond de grosses guitares presque angoissants. Le chant de Danny Worsnop est quasi méconnaissable débarrassé de l’autotune habituel (et rescapé d’une rupture de corde vocale), notamment dans l’intro de « Killing You ». La première moitié de l’album se défend, avec des chansons comme « Run Free » et ses violons éloquents, ou « Poison », à la fois une des plus heavy avec ses couplets entièrement criés, et une des plus aériennes avec son pont et son outro atmosphériques. La deuxième moitié est par contre beaucoup moins inspirée, le pompon étant « Until The End », en duo avec Howard Jones, ex-Killswitch The Engage, qui est la grosse déception de l’album, tant le chant de Jones est autotuné et compressé. Malgré tout, AA a pris des risques et c’est tout à leur honneur, même si on sent que la transition est encore timide : les effets électroniques un peu maladroits et les breakdowns sont encore légion (pour rassurer les fans sans doute), au risque de faire tâche avec l’ensemble. Si cet album est plus mature, le changement de direction n’est pas encore totalement maîtrisé, et sans être fade, l’ensemble reste banal et assez vide d’émotions. Pas désagréable mais pas inoubliable.

Rime

Note du rédacteur : etoile3

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *