Chronique : The Nearly Deads – Survival Guide (EP)

, Le

Les zombies sont à la mode, et The Nearly Deads l’a bien compris. Après un premier EP éponyme plus que réussi et extrêmement prometteur, les voilà qui, comme mentionné précédemment dans l’une de nos news, prennent d’assaut les plateformes de téléchargement avec un second EP intitulé Survival Guide. Après une apparition particulièrement remarquée au Converse Battle of the Bands et une ascension plus que fulgurante par le biais de plusieurs events locaux et d’une bonne promo, le futur du groupe s’annonce bien glorieux, et ils se pourraient même qu’ils deviennent les prochains incontournables du post-grunge s’ils persistent sur leur lancée en continuant à jouer avec passion et conviction. Explications.

Mené par la sublimissime chanteuse Theresa Jane, ou T.J. pour les intimes, le groupe originaire de Nashville n’en est pas à son premier coup d’essai. C’est en 2011 plus précisément que The Nearly Deads a surpris les ondes et les auditeurs en donnant naissance à un premier EP aux sonorités très alternatives, à la fois grunge, punk, rock, et enfin pop. Chaque titre rivalisait d’ingéniosité et de maitrise, chose d’ailleurs étonnante pour un groupe si jeune. Influencés par entre autres My Chemical Romance ou encore Garbage, leur alliance voix pop et sonorités très rock’n’roll a fait son petit effet et leur a permis d’arriver où ils en sont aujourd’hui, chez Standby Records, abritant des groupes comme Hope Die Last.

C’est avec « Brave » et « Changeover » que le groupe rallonge la liste de leurs compositions enregistrées, deux morceaux dans la pure veine de leur premier EP. La voix de T.J. se veut toujours agréable à écouter, et se marie toujours avec perfection à une instrumentale ‘radio-friendly’, caractéristique du post-grunge. Pour autant loin d’être commercial, le groupe propose des morceaux pour le moins rock’n’roll et loin de la simple pop-rock qu’ils pourraient facilement produire avec une telle chanteuse. Et justement, ces deux nouveaux titres sonnent moins formatés que les autres avec un son un peu plus ‘punk-ish’ tirant plus vers les dernières compositions de My Chemical Romance.

Pas de chance pour les fans de la première heure dont je fais parti, mais véritable aubaine pour les nouveaux, la bande a décidé de rajouter trois de leurs meilleurs morceaux du premier EP à la tracklist de celui-ci. Ainsi, « Never Look Back », « Reason » et « Fact and Friction » permettent aux nouveaux auditeurs de découvrir les premiers succès du groupe, n’ayant malheureusement bénéficié que d’un léger remastering… et non d’un nouvel enregistrement démontrant de leur évolution technique. Dommage. Ceci dit, ils font toujours parti des incontournables du groupe, et se permettraient presque de surpasser les inédites… Mais ça, c’est une affaire de goût.

L’unplugged de « Never Look Back », sous-titré ‘Reanimated’, clôt le guide de survie (en territoire zombie ?) de The Nearly Deads. Si le titre débute sur les chapeaux de roues, il ne décolle réellement jamais et, malgré les efforts de la chanteuse, se révèle être un titre assez plat, ou tout du moins bien moins percutant que l’original. Et c’est là que l’on s’aperçoit que le groupe ne pourrait pas jouer autre chose qu’un rock très prenant. Si l’idée de terminer par une balade est louable, elle l’est moins quand celle-ci n’est pas vraiment marquante. Dommage de terminer par une fausse note, donc.

N’atteignant pas la quasi-perfection de leur premier EP, il vaut avouer que Survival Guide déçoit un peu. Non pas que ce soit un mauvais CD, mais le manque de nouveauté n’est pas à la hauteur du talent du groupe qui mériterait un véritable album. Ainsi, cet EP viserait plus à faire connaitre leurs travaux, à élargir leur fan-base et à confirmer leur énorme potentiel, qu’à vraiment chercher à marquer les esprits. Méritant leur signature chez Standby Records, on espère de tout coeur qu’ils bénéficieront d’une bonne promo mais aussi de moyens décents. Encore un peu, et peut-être aura-t-on le droit à un CD complet ?

Note du rédacteur : etoile3edemie

Les + :

  • Deux très bons nouveaux morceaux
  • La présence de leurs meilleurs titres pour les néophytes

Les – :

  • Trop peu de nouveautés
  • La version Reanimated de Never Look Back
  • Un simple et léger remastering pour les titres déjà existants