Interview Exclusive : Crazy Town

, Le

On vous en a parlé assez longuement en couvrant leur activité et en vous chroniquant leur nouvel album, Crazy Town emblématique groupe américain de fusion signe son grand retour en 2015 et nous avons eu la chance de nous entretenir avec Bret « Epic » Mazur (chant, rap, basse, piano, clavier, beatbox, platines…), le leader et homme à tout faire de CxT.

Salut mec, merci de nous accorder de ton temps pour cette interview. Je me dois de te faire savoir que c’est un immense plaisir pour moi de pouvoir te poser ces questions en tant que rédac’ mais surtout en tant que fan de Crazy Town depuis 2001.

Tout d’abord, dis-moi ce que ça fait de revenir après 13 ans d’absence. Comment étaient les concerts quand tu es remonté sur scène pour la première fois avec le groupe ?

Bret « Epic » Mazur : Je n’ai pas l’impression que ça fait déjà 13 ans… le temps passe. Les concerts qu’on a fait depuis l’annonce de notre retour étaient dingues ! Nous avons joué dans des festivals devant 10 000 personne à chaque date. Le public était très heureux de nous revoir et nous étions encore plus ravis d’être de retour sur scène.

Est-ce qu’aujourd’hui Crazy Town est resté le même groupe qu’en 99 ou la mentalité a changé ?

Nous avons évidemment grandi. Ce serait honteux de ne pas avoir évolué autant mentalement que musicalement. Certains fans voudraient que nous revenions exactement comme avant mais je pense que c’est très fermé d’esprit. Nous sommes toujours Crazy Town mais le temps a fait son oeuvre.

On a vraiment beaucoup aimé The Brimstone Sluggers et j’ai une question importante à propos… Pourquoi cela a-t-il pris autant de temps à sortir cet album ? 

Il y’a un paquet de raisons qui font que ça a pris si longtemps. J’écrivais et produisais d’autres artistes, d’autres projets en même temps. Mais en vérité les choses sont un peu plus difficiles. Nous planifions déjà notre retour avec DJ AM avec sa tragique disparition en 2009. Ça nous a clairement affecté, nous et nos plans. La chose importante c’est que finalement, nous sommes de retour ! 

Sur le nouvel album, on peut écouter deux versions du titre « Megatron », quelle est celle qui sera jouée pendant les concerts ? Pourquoi celle-ci et pas une autre ?

Pendant que je produisais l’album, j’ai ajouté la version alternative de « Megatron » car je ressentais que cette version était plus dramatique. Je voulais en faire quelque chose de plus sombre. J’aimerais avoir le choix sur laquelle des deux versions nous jouerons en live.

Comment décrirais-tu ta musique ? Je veux dire, pas simplement avec des étiquettes comme « rap/rock » ou « hip-hop/pop-rock » mais vraiment ce que la musique de Crazy Town représente pour toi.

 Je déteste les étiquettes de toute façon. Notre musique est instantanée. Crazy Town c’est ce qui arrive quand nous sommes en studios et nous exprimons en musique. Que ce soit une musique émotionnelle, fun, de foule ou de colère… ce que nous faisons en studio, c’est ça notre musique. J’espère que le public qui écoute le ressent comme ça également. J’espère que le monde aura la chance de le ressentir ainsi.

Entre The Gift of Game, Darkhorse et maintenant The Brimstone Sluggers, quel album est ton préféré ?

Je n’ai pas vraiment de favori. Chaque album et chaque moment a joué un rôle dans notre évolution. The Gift of Game était plus brut que Darkhorse. Darkhorse était plus introspectif. The Brimstone Sluggers est un mélange de tout mais plus dans la veine de The Gift of Game.

Quelle était la réaction du public quand vous avez joué vos nouvelles chansons sur scène ?

La réaction aux nouveaux titres était complètement dingue… comme si le public les connaissait déjà. Bras en l’air… il ne manquait plus que le chant repris en choeur à cause du fait qu’ils ne connaissaient pas encore les paroles.

On espère ne pas devoir attendre à nouveau 13 ans avant d’avoir un nouvel album de CxT. Tu as déjà des idées sur la suite de The Brimstone Sluggers ?

On aimerait faire un truc plus lourd pour un EP qui devrait sortir en 2016.

Vous avez une opportunité de jouer en France prochainement ?

Nous espérons pouvoir jouer sur Paris avant la fin de l’année… Peut-être en novembre ?

Est-ce que tu aimerais dire un mot aux fans français de CxT ainsi qu’à nos lecteurs ?

Accordez-nous votre soutien pour notre retour. Faîtes passer le mot. Suivez-nous sur les réseaux sociaux et restez connectés à nous. On vous aime et nous sommes fiers d’être de retour. Merci beaucoup !

Merci à Bret Mazur de s’être rendu disponible et ouvert à nos questions, ainsi qu’à Elodie d’Ellie Promotions grâce à qui cette interview a été rendue possible.

English version available on page 2.