Sleepwave (ex-Underoath) : 1er titre en écoute, « Rock And Roll Is Dead And So Am I »

, Le

Chose promise, chose due ! Spencer Chamberlain, l’ancien chanteur d’Underoath, a posté le 1er morceau de Sleepwave, son nouveau projet avec Stephen Bowman, intitulé « Rock And Roll Is Dead And So Am I » en streaming sur Alternative Press. Comme AP nous le décrivait hier, il s’agit bien d’un morceau de rock alternatif lourd et intense !

Vous pouvez également le télécharger gratuitement ici

« Ce morceau en particulier, ce n’est pas vraiment moi pensant que le rock est mort. C’était juste une réflexion sur le fait qu’il n’y a plus d’honnêteté. C’est difficile de trouver de la musique honnête, de la nouvelle musique – spécialement dans le rock. Le rock est ce qui a sauvé ma vie. Quand j’étais gamin, la seule chose que j’avais c’était ces chansons que j’écoutais. Quand j’ai grandi et que j’ai écouté différents styles de musiques, je suis toujours revenu aux mêmes chansons que j’aime. 

Etant dans cette industrie – du moins avec du succès – pendant une décennie, et puis je m’asseyais dans tous ces bureaux avec des gens que je n’avais pas rencontré, pour les voir me regarder en face et me sortir, « Nous aimons vraiment ce que vous faites, mais il n’y a pas de marché pour le rock. » Le rock maintenant c’est Mumford & Sons, Fun.  et les trucs que tu vois au Warped Tour. Je ne crache pas dessus, mais nous n’avons pas besoin d’un autre groupe du Warped Tour, et nous n’avons pas besoin d’un autre groupe d’indie-rock. Quant à la radio, il y a du rock merdique : les Shinedowns et les Nickelbakcs. Tu sais comment tu entends de l’honnêteté quand Dave Grohl joue une chanson ? C’est génial. Les Foo Fighters sont un de mes groupes préférés, mais ils sont là depuis les années 90. Où sont ces groupes maintenant ? Où est la prochaine génération de Foo Fighters ? Nirvana, Alice In Chains et des groupes qui chantent à propos de quelque chose d’autre que les fêtes et les filles ? J’ai l’impression qu’il manque tellement de choses au rock’n’roll que même les hommes d’affaire sortent, « Qu’est-ce que vous voulez que nous fassions de ça ? » C’est juste étrange pour moi combien les gens abandonnent et changent aussi rapidement. C’est vraiment écœurant. Alors le titre de la chanson est un doigt d’honneur. Ça n’a pas forcément grand chose à voir avec la chanson elle-même. »

Ne manquez pas notre article dans lequel Spencer raconte comment il avait tout perdu à part ses chansons !

Tags: , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *