Archives par étiquette : the order 1886

Chronique Flash : The Order: 1886 (Ready at Dawn Studios/PS4)

, Le à 10:07

Après avoir fait ses armes sur les versions PSP de God of War, The Order: 1886 est le premier grand projet d’envergure pour le studio américain Ready at Dawn. Jugé extrêmement magnifique puis taclé avant même sa sortie pour une durée de vie réputée trop courte, The Order en a déjà vu des vertes et des pas mûres. Le jeu propose un univers steampunk en pleine Londres époque victorienne, renvoyant à un Dishonored en plus accessible et moins crasseux, et en tous points somptueux : oui, on admire les décors parfaitement modélisés (et sans bugs). L’histoire nous place dans la peau de Galahad, membre d’une confrérie de chevaliers remontant aux chevaliers de la Table Ronde, qui luttent contre les forces obscures (lycans, vampires). Pour autant, pas de scénario infantile, c’est une véritable aventure adulte qui nous est proposée, avec ses maisons closes, ses rebondissements palpitants et surtout, ses personnages charismatiques (proche d’un Hugh Jackman en ce qui concerne le héros). Les doublages français sont, qui plus est, de grande qualité, fait rare dans le milieu. Certains n’aimeront pas le style « cinéma interactif » (accentué par des bandes noires en haut et en bas de l’écran – personnellement j’aime le cachet que cela apporte) : on joue, on avance, une cinématique se déclenche, on continue d’avancer. L’immersion (/l’impression de film) est accentuée par le réalisme général du jeu : on ne peut porter que deux armes à la fois, la durée de vie n’est pas gonflée artificiellement en nous forçant à chercher des « bonus » dans le décor, seulement des objets à examiner ou quelques enregistrements sonores à collectionner. C’est dans les gunfights (et ils sont nombreux) que le gamer peut s’épanouir, contre des ennemis qui, toujours par soucis réaliste, nous épargnent le bestiaire habituel pour se focaliser sur des humains et quelques lycans. Un mode « bullet time » est présent mais largement à revoir, finalement on ne l’utilise que très peu. On retrouve également quelques phases d’infiltration et des QTE à l’utilité moyenne mais au demeurant sympathiques, permettant un peu plus d’interaction avec les cinématiques. Il faudra environ 8 heures pour en venir à bout, et se dire qu’on vient de vivre une expérience riche et prenante. Je ne pleurerai donc pas sur sa durée de vie, j’ai profité de chaque instant (peut-être suis-je pile-poil dans la cible des presque trentenaires qui ont moins de temps à consacrer au jeu vidéo). Un mode multijoueur aurait toutefois été le bienvenu, et même si l’expérience se suffit en elle-même, nul doute que celui-ci sera ajouté à un futur deuxième volet. Le début d’une belle nouvelle franchise dont il serait dommage de passer à côté, quitte à le revendre une fois terminé.

Sylvain.

Note du rédacteur : 

Continuer la lecture

Tags: , , , , ,

The Order 1886 : trailer de présentation

, Le à 12:01

The Order 1886 fait parti des nouvelles licences exclusives de Sony pour son catalogue Playstation 4. Dévoilé lors de la conférence de l’E3, le titre semble proposer au joueur une immersion dans un monde très marqué par l’Angleterre Victorienne et un aspect Steampunk très prononcé à l’instar d’une licence comme Dishonored.

Continuer la lecture

Tags: , , ,