Archives par étiquette : tom delonge

Tom DeLonge : « Ils ont quelqu’un qui fait le boulot pour moi »

, Le à 21:39

En ce moment, on aime Tom DeLonge autant qu’on le déteste. Attendant patiemment, avec une foi teintée de méfiance, qu’il nous révèle la preuve d’une existence extra-terrestre (il vient d’être très sérieusement élu chercheur d’OVNI de l’année), on prendra avec beaucoup moins de sympathie l’arrogance dont il vient de faire preuve au cours d’une interview pour le San Diego Tribune au sujet de son ancien groupe, blink-182 :

« Blink est dans mon ADN », déclare-t-il, suggérant un éventuel retour. « J’ai parlé un peu avec Travis et on a essayé de voir comment et quand ça pourrait avoir du sens.« 

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , ,

blink-182 : les nouvelles chansons arrivent en avril + un film pour Tom DeLonge/AVA

, Le à 11:18

Les chansons inédites que blink-182 a composé en vue d’une version deluxe de l’album California (pour quasiment aboutir au final à un double album) devraient arriver en avril d’après un tweet de Mark Hoppus :

@BritterrC I believe it’s April now.

— Mark Hoppus (@markhoppus) February 3, 2017

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , , , ,

blink-182 : la version deluxe de California sera presque un double album

, Le à 9:20

Comme vous le savez, blink-182 prépare une nouvelle version deluxe de l’album California pour 2017. Nous savions que le groupe avait enregistré de nouvelles chansons pour cette réédition, mais une nouvelle interview de Mark Hoppus (chant/basse) par Billboard précise carrément que « ce n’est pas une collection de chansons écartées, c’est comme un tout nouvel album.« 

Mark précise qu’il ne s’agit pas juste d’une extension de l’album, mais d’un bon mélange de genres :

C’est presque, c’est plus qu’un autre disque complet, c’est un double album à ce point et c’est plus qu’une extension de ce qu’on avait fait en studio auparavant.

Certaines sont des chansons qu’on avait pas mises sur l’album, mais des bonnes chansons. Et certaines sont des inédites qu’on a écrit la semaine dernière, beaucoup de chansons pleine d’énergies, punk-rock, quelques ballades, un peu d’expérimentation électronique, c’est un bon mélange.

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , ,

blink-182 : une version deluxe de California avec de nouvelles chansons

, Le à 12:07

Même si blink-182 ont enregistré énormément de chansons pour California, leur 7ème album studio et le 1er avec Matt Skiba (guitare/chant), sorti en juillet dernier (et classé numéro 1 des charts aux USA et UK), nous apprenons dans une nouvelle interview du batteur Travis Barker sur Radio X que de toutes nouvelles compos seront enregistrées prochainement en vue d’être ajoutées sur une version deluxe de l’album !

On va retourner en studio quelques semaines et travailler sur la version deluxe de California, qui inclura des chansons que personne n’a encore entendu.

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , , , ,

Blink-182 recréé la vidéo de « What’s My Age Again? » pour « She’s Out Of Her Mind »

, Le à 21:10

Les membres de Blink-182 se sont associés à Spotify pour recréer des scènes du vidéoclip culte de « What’s My Age Again? » (celui dans lequel ils courent à poil !) pour une nouvelle vidéo illustrant le titre « She’s Out Of Her Mind« , issu du dernier album, California (notre chronique).

Dans le rôle des nudistes, les membres du trio sont remplacés par des stars des réseaux sociaux américains, Lele Pons, Hannah Stocking et Vale Genta (on vous rassure, nous non plus ça ne nous parle pas). Dans le rôle de l’infirmière sexy, un caméo de l’acteur Adam Devine.

La vidéo fait partie de la nouvelle série Flash Frame de Spotify qui a débuté aujourd’hui. Elle célèbre la carrière de différents musiciens à travers des interviews et des performances live. Il y aura 4 chapitres en tout sur Blink-182, qui comprendront des Q&A avec les fans, des performances privées et des commentaires sur les dessous des clips devenus classiques.

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , ,

Chronique : Blink-182 – California

, Le à 12:37

Septième album de la formation pop-punk la plus célèbre au monde, California marque inévitablement une nouvelle ère pour le trio, qui se voit amputé de la personnalité (écrasante ?) de son guitariste/chanteur Tom DeLonge, trop occupé à enquêter sur les OVNI et vendre des trucs sur sa page Facebook (à ce stade, soit le mec est fou, soit un génie). Le bassiste/chanteur Mark Hoppus et le batteur Travis Barker se sont alors tournés vers Matt Skiba, leader du groupe punk-rock aux accents goth Alkaline Trio, ami de longue date et grand fan de Blink-182. On ajoute même que la ressemblance physique entre Matt et Tom était troublante dans leurs jeunes années (preuve). Autant dire que le gars avait la gueule de l’emploi, et bien plus.

Le plus gros changement sur ce nouvel album vient donc du jeu de guitare de Matt, qui ne se force pas du tout à faire du Tom DeLonge, mais qui affirme sa propre personnalité, et qui s’intègre parfaitement à ce nouveau Blink-182, à la fois très moderne et très classique ! California se veut un vent de fraicheur, un petit retour en arrière vers des années plus insouciantes après deux albums plus sombres (les « na na na » sur « Sober), tout en restant très progressiste (“Los Angeles” est son refrain explosif signé Skiba fait penser à la power-pop de Sugarcult, on est presque plus dans du rock alternatif pêchu que du pop-punk).

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , ,

Blink-182 : chanson bonus en streaming, performance à Good Morning America et commentaires piste par piste du producteur

, Le à 9:35

Le week-end commence bien pour les fans de Blink-182 : alors que California, le 7ème album studio de la bande, est dans les bacs depuis hier, une toute nouvelle chanson vient à son tour de leaker sur la toile. Il s’agit de « Hey I’m Sorry », la piste bonus de la version japonaise de l’album, à écouter ci-dessous.

Le trio a en effet enregistré énormément de chansons pour ce disque, et il ne serait pas étonnant que d’autres inédits fassent surface dans le futur. Il était même question un temps d’en sortir une partie sous la forme d’un EP additionnel, ce à quoi Travis s’est notamment opposé pour en mettre un maximum sur l’album (et c’est tant mieux, sinon il n’y aurait eu que 10 pistes).

Le groupe était également hier dans l’émission Good Morning America pour une performance live à Central Park, New-York. Setlist : « Bored To Death », « What’s My Age Again? », « All The Small Things » et les 3/4 de « The Rock Show » !

On vous rajoute un petit questions/réponses avec le groupe qui a eu lieu le 30 juin dernier :

Pour terminer, et pas des moindres, le producteur John Feldmann a offert à Fuse un piste par piste détaillé pour chacun des morceaux de California. Idéal si comme nous vous raffolez des petites anecdotes derrière vos morceaux préférés.

Tags: , , , , , , ,

Blink-182 : nos premières impressions sur California

, Le à 22:53

California marque inévitablement le début d’une nouvelle ère pour Blink-182, sans Tom DeLonge, l’un de ses membres fondateurs, et le tiers de son âme. Tout comme le son du groupe avait déjà pas mal évolué avec l’arrivée de Travis, il évolue encore avec l’arrivée de Matt. J’ai pu lire que le disque sonnait plus « mature ». Ce n’est pas vraiment l’impression que j’ai, non. L’éponyme, oui, était sombre et mature. California est plutôt un vent de fraicheur, un petit retour en arrière, tout en se voulant très progressiste également (« Los Angeles », qui fait penser à Sugarcult). Matt Skiba n’est pas le plus présent au niveau du chant, mais ses interventions se font toujours remarquées, avec cette voix rocailleuse comme pouvait l’avoir Mark quand il chantait sur « Dammit » (et que sur ce titre là d’ailleurs) et quand même très juste (comparée à Tom). L’une des premières évolutions vient bien entendu du jeu de guitare de Matt, totalement différent de celui de Tom. Pour autant, le groupe ne devient pas Alkaline 182, puisque Matt se partage avec rigueur entre mélodies nostalgiques (parfait pour s’intégrer, non ?) et novatrices. En tout cas on a pas du tout l’impression d’entendre du Alkaline Trio (à part peut-être sur « No Future ») – ni du +44 d’ailleurs – mais bien du Blink, un tout nouveau Blink. La production de John Feldmann marque aussi de son empreinte ce nouveau Blink-182, lui donnant ce côté à nouveau juvénile, très péchu, mais peut-être aussi, je pense, ce côté un peu plus générique malheureusement, avec un groupe qui ne se démarque plus tant que ça des autres productions du bonhomme (Good Charlotte, 5 Seconds of Summer).

Les mélodies de chant de Mark sont vraiment très accrocheuses, originales et bien trouvées, mais Travis tire un peu moins son épingle du jeu, ayant peu de moments finalement pour faire preuve de son talent – vous savez ces petits intro/outro à la batterie – je crois que sa meilleure performance reste le single « Bored To Death », mais la subtilité de son jeu semble comme pressée par le tempo et la production écrasante.

Dans l’ensemble un album qui redynamise bien le groupe, très très accrocheur et varié (ballade acoustique, gang vocals, interludes), entre nostalgie (si « Brohemian Rhapsody » n’est pas un hommage au jeu de guitare de DeLonge façon « Dumpweed », je ne sais pas ce que c’est) et évolution, des bonnes mélodies, presque un peu trop « joyeux » pour le coup, il manque une certaine noirceur dans les textes que Tom avait amené petit à petit (et que Mark avait adopté par la suite sur l’éponyme et même dans +44). C’est aussi la preuve que le groupe est mieux dans sa tête, on ne peut qu’être contents pour eux.

D’ailleurs, c’est amusant, en se réécoutant le dernier EP d’Angels and Airwaves, Chasing Shadows, et ses excellents titres punk, finalement on ne sait plus trop qui sonne le plus comme le Blink-182 que l’on connaissait. Mais que l’on ne s’y méprenne pas : si DeLonge se remet à faire du bon punk, c’est parce que 1) les fans lui réclament sans cesse (et on le sait parce qu’on a vu ses réponses à leurs tweets) 2) il a une vengeance personnelle – amicale ou non – à mener envers Blink-182. Rien ne dit qu’avec Tom cet album n’aurait pas été un Neighborhoods 2 ou pire. Peut-être même qu’AVA ne refait du punk que parce que Matt est dans Blink. A méditer.

En attendant un avis plus détaillé dans les jours/semaines qui viennent, je conclurai en disant simplement que California est un bon disque, qui se défend largement, et mon disque pop-punk préféré de l’année, assurément. Arrêtons de penser à ce qu’il aurait pu/du être, en l’état, il est plutôt cool, et quand même meilleur que son prédécesseur.

Sortie le 1er juillet prochain (précommandes ici).

Tags: , , , , , , , ,

Blink-182 : encore un nouveau titre en streaming, « No Future » !

, Le à 23:26

Belle surprise du soir, un 3ème nouveau morceau de Blink-182 intitulé « No Future » a vu sa vidéo paroles postée sur la toile ! Encore un titre bien pop-punk, presque trop j’ai envie de dire : on reconnait la patte John Feldmann, qui donne malheureusement ce côté un peu générique à leur son (ça fait penser au Good Charlotte de Cardiology), avec une batterie qui ne met pas vraiment le talent de Travis en avant.

Cela dit, il y a quand même de bonnes choses, comme le fait qu’on entende encore un peu plus Matt Skiba chanter, et les premiers (je crois ?) gang vocals du groupe ! A écouter ci-dessous, on lui préférera quand même les titres postés précédemment, l’excellent single « Bored To Death » et « Rabbit Hole ».

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Blink-182 : le nouveau titre « Rabbit Hole » en streaming ! [MAJ : ajout vidéo paroles]

, Le à 18:55

Toute fraichement débarquée (diffusée il y a tout juste quelques minutes dans l’émission de Zane Lowe sur Apple Music), nous vous proposons d’écouter le streaming du morceau « Rabbit Hole », le tout nouveau titre de Blink-182 après le single « Bored To Death » (on fait l’impasse sur « Built This Pool »).

Un autre titre pop-punk mené par Mark Hoppus mais dans lequel on repère quand bien même les parties chantées par Matt Skiba ! A écouter sans plus tarder avec sa vidéo paroles :

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , , , , ,

Blink-182 : live acoustique à Kingston en streaming

, Le à 11:16

Mark et Matt de Blink-182 ont prévu un court set acoustique aujourd’hui à Londres, mais devant la grande demande (sold out en une heure), ils en ont rajouté un hier au Rose Theatre de Kingston. Un fan a eu la bonne idée de filmer quasiment l’intégralité de la performance, avec une image pixelisée mais un son carrément OK. L’occasion de véritablement entendre Matt chanter !

N’oubliez pas, la véritable news Blink du jour arrivera à partir de 18h30 aujourd’hui, où Travis dévoilera un nouveau titre de l’album California, « Rabbit Hole », dans l’émission de Zane Low sur Apple Music. A suivre en direct ici. Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , , , ,

Blink-182 : Travis Barker parle de la crise d’identité de Tom DeLonge

, Le à 10:04

Beaucoup de choses ont déjà été dévoilées depuis l’éviction de Tom DeLonge de Blink-182, et Travis Barker en a fait un résumé dans sa dernière interview pour Drum Magazine, parlant notamment de « crise d’identité » et des raisons pour lesquelles Tom ne voulait pas enregistrer. Des propos qui nous font mieux comprendre leur exaspération.

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Blink-182 : mensonge de Tom DeLonge et interview de l’artiste derrière l’artwork de California

, Le à 10:18

Encore un article Blink-182 ? Oui, encore, désolé pour les non-fans ! Aux dernières nouvelles, l’ancien guitariste/chanteur du groupe, Tom DeLonge, postait un long communiqué en réaction au single « Bored To Death », déclarant qu’il avait rencontré Mark Hoppus la veille, parlait avec Travis Barker tous les jours, et qu’ils avaient un avenir ensemble s’il le souhaitait. Hum, malheureusement, Mark, interviewé quelques jours plus tard par Kevin Klein Live, réfute totalement les propos de Tom :

Je n’ai même pas parlé avec lui depuis un an et demi.

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , , ,

Blink-182 : la réponse de Tom DeLonge et l’orientation du nouvel album

, Le à 0:43

Sortie depuis 4 petits jours, « Bored To Death », la nouvelle chanson de Blink-182, la première avec le guitariste/chanteur Matt Skiba d’Alkaline Trio, a fait exploser le web, comme à leur habitude. Un raz de marée médiatique qui n’a bien entendu pas échapper à Tom DeLonge, dont Matt Skiba a pris la place, et beaucoup de fans, imaginant le pincement au cœur de l’artiste, attendaient impatiemment sa réaction (moi le premier). Loin d’être emporté ou médisant comme l’a imaginé avec humour Heavier Metal, celui-ci s’est montré bienveillant, et semble donner sa bénédiction au groupe, tout en appuyant les désaccords créatifs et laissant une porte ouverte à un avenir avec Blink, plus tard.

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , , ,

Chronique Flash : Angels and Airwaves – Chasing Shadows (EP)

, Le à 9:48

Il fait bon, à nouveau, être fan de Tom DeLonge ! On ne sait pas vraiment si c’est parce qu’il a des tas de choses à prouver aux fans et aux membres de Blink-182, ou simplement parce qu’il écoute les conseils de ses fans, mais on apprécie toujours quand il s’éloigne de ses délires U2 pour faire ce qu’il sait faire de mieux : du punk-rock. Tom l’avait annoncé en répondant à plusieurs tweets : les nouvelles chansons d’Angels and Airwaves seraient un retour aux sources au son des deux premiers albums. Dès l’ouverture de ce nouvel EP 4 titres, Chasing Shadows, toujours composé par Ilan Rubin et lui, quel plaisir d’entendre « Overload » : après une intro electro, on n’entend plus que de la guitare, sur un mélange d’indie-rock-alternatif-pop-punk dans la lignée des chansons récemment parues sur l’album solo de Tom comme « New World ». Le rythme s’accélère enfin et on aime ça. « Voyager » est une petite pépite, qui reprend la mélodie très blinkienne de « Everything’s Magic » en y ajoutant un refrain des plus incisifs façon Box Car Racer assez énervé (« Watch me as I break the television, Talk me off the ledge, I can’t envision. Take me to the hole to throw a wish in. ») et même un petit solo ! « Artillery » ralentit le tout pour se faire plus martiale et pourrait rappeler l’ambiance du premier album, à la fois lourde et planante, sans pour autant ressembler à un morceau déjà entendu, mais la meilleure surprise vient du dernier morceau, « Chasing Shadows », sur une instru indus typiquement Rubin. Il y a toujours une chanson où Tom essai de « chanter » un peu plus que sur les autres, et cette fois, il y parvient avec brio, nous arrachant même quelques frissons sur le refrain ! C’est simple, le genre de truc qu’on aurait jamais cru possible de sa part. Un petit solo rock’n’roll en milieu de piste viendra apporter la cerise sur le gâteau. Au final, Chasing Shadows se veut, en plus de la supervision electro raffinée d’Ilan Rubin, un retour aux sources plus que réussi, qui plaira énormément aux fans de I-Empire, l’album le plus « Blink » d’AVA ! Garde la patate Tom, c’est comme ça qu’on t’aime, la rage au cœur et la mélodie au ventre.

Sylvain.

Note du rédacteur : etoile4

Continuer la lecture

Tags: , , , , , , ,